L'Organisation Peuple en Lutte ( OPL) félicite la population qui a selon elle a boudé les élections du 9 juillet. Pour le coordonnateur de l'OPL, M. Gérard Pierre Charles, la non participation du peuple aux élections démontre la faible popularité du pouvoir Lavalas.

M. Pierre Charles souhaite que le pouvoir tire les conséquences de cet échec et appelle à la tenue de nouvelles élections dans le pays.

Pour l'Espace de Concertation (EC) le scrutin du 9 juillet a représenté une véritable gifle pour le régime Lavalas et aussi pour le Premier Ministre Alexis, et se felicite du boycott de ces élections par la population haïtienne.

L'Espace insiste pour le départ du Président Préval et l'organisatiion d'élections générales dans le pays.

Le Mouvement Chrétien Pour le Renouveau d'Haïti (MOCHRENAH) qualifie le scrutin du dimanche 9 juillet d'échec pour le régime Lavalas.

Pour le MOCHRENAH la population a donc suivi les mots d'ordre des partis de l'opposition et appelle à la démission du Président Préval et à la tenue d'élections générales dans le pays en passant par l'installation d'un nouveau Conseil Electoral Provisoire (CEP). Le Mouvement Patriotique Pour le Sauvetage National (MPSN) félicite la population qui selon lui a suivi l'appel au boycott lancé par l'Opposition.

Le MPSN invite le Président de la République, René Préval, à rendre le tablier pour faciliter une solution à la crise.