Dans le Bas Artibonite, un appel au boycott du second tour est lancé par le Groupe de Convergence aux candidats de l'opposition. Cet appel semble porter ses fruits. Ces candidats réclament désormais des élections générales avec un autre gouvernement.Dans le Haut Artibonite, les candidats de l'opposition en ballotage pour le second tour des législatures font campagne contre la tenue ses élections de dimanche.

Parallèlement, le dirigeant du MOCHRENAH, le pasteur Mesadieu, appelle à la démission de Président Préval. Au Cap-Haïtien, la démission du Président du BED du Nord a surpris plus d'un. Certains membres du personnel du BED sont très critiques à l'endroit de Belhomme Agénor.

Entre-temps, le BED du Nord n'a toujours pas reçu de matériel, à 24 heures du second tour des législatives.
Dans le Plateau Central, nos correspondants sur place ont signalé une manifestation de l'opposition, étouffée dans l'oeuf par la Police Nationale. Des membres d'une organisation dénommée Unité de Défense de la Démocratie (UD) s'apprêtaient à dénoncer le gouvernement Lavalas. L'UD estime avoir mis a nu la PNH et le Gouvernement.