Une délégation d'industriels Haïtiens a laissé le pays le mercredi 5 juillet à destination de la République Dominicaine. Ces hommes d'affaires devraient rencontrer leurs homologues Dominicains autour de la nouvelle loi américaine visant à la promotion du secteur textile de la Caraïbe.

Cette délégation de l'ADIH devra aussi rencontrer le Président Fernandez et des Congressmen présents à St Domingue.

Parallèlement, l'appel à la grève lancé par le syndicat de transport haitiano-dominicain n'a pas été suivi; chauffeurs et commerçants devraient suspendre leurs activités quotidiennes entre Haïti et la République Dominicaine pour protester contre le massacre de Monte Christi.

Les concernés ont déclarés deplorer le manque de coordination du mouvement qui leur est sympathique.