La coalition Eskanp/Korega continue de dénoncer, dans l'indifférence du Chef du Gouvernement, des fraudes qui avaient été organisées par Lafanmi Lavalas aux élections législatives et locales du dimanche 11 juin dans la Grand'Anse.

L'ancien président de la chambre des députés, kelly Bastien, a présenté des procès verbaux falsifiés ; des bulletins favorables à ESKANP ont été éliminés et jetés à la rue par des partisans de Fanmi Lavalas. Toutefois, le regroupement ne se déclare pas prêt à se retirer de la course. M. Bastien a par ailleurs annoncé que l'ESKANP/KOREGA va produire des contestations auprès du Bureau Electoral Departemental (BED) et du Conseil Electoral Provisoire (CEP).

Par ailleurs Le Premier Ministre Haïtien se réjouit de la tenue des élections législatives et locales dans la Grand'Anse. Selon Jacques Edouard Alexis, ce srutin s'est déroulé dans le calme et sans violence.

M. Alexis a félicité le comportement des policiers qui ont fait selon lui, un travail remarquable. Toutefois, il a simplement déploré la destruction de bulletins et de procès verbaux dans le BEC des Irois. En ce qui a trait aux contestations produite par le KOREGA et ESKANP, le Chef du Gouvernement y accorde peu d'importance.