Le Pati Louvri Baryè ( PLB) est très critique vis-à-vis de l'organisation du scrutin du dimanche 21 mai. Le PLB a relevé de multiples cas de fraudes dans un rapport partiel présenté à la presse.

Le dirigeant du Parti, M. Renaud Bernadin menace de ne pas valider les pouvoirs des nouveaux élus si une évalutation rigoureuse de ces joutes n'est pas réalisée.

D'autre part, le Mouvement Pour la Reconstruction Nationale (MRN) dénonce une vaste fraude au profit du parti Fanmi Lavalas. Toutefois, la formation politique dirigée par René Théodore, candidat à la Mairie de Port-au-Prince, ne partage pas l'appel à l'annulation des élections lancé par les principaux partis de l'opposition

M. Philippe Stephenson, candidat à la députation de l'Espace de Concertation à Pétion-Ville, croit que ces élections représentent une véritable honte, vu le nombre de fraudes enregistrées, en particulier, à Pétion-ville

Pour le candidat de l'Espace, la reprise des élections à Pétion-Ville, Kenscoff est incourtounable.

D'un autre côté, le candidat du MOCHRENAH à la députation pour Pétion-ville appelle également à la reprise des élections dans cette commune. Selon Edmond Dupuy, les membres de l'appareil de l'électorat ont entrepris de vastes opérations de fraudes au bénéfice du Parti Fanmi Lavalas. Il exprime sa frustation devant cette situation qu'il estime être fatale pour toute la nation.