La majorité des habitants de la région métropolitaine prennent très au sérieux les menaces de sanctions internationales qui planent sur Haïti en cas d'échec des élections. A la question : "Si les élections n'ont pas lieu, pensez-vous que la communauté internationale va mettre à exécution les menaces de sanctions contre le pays ?", les sondés ont ainsi répondu : oui : 52 % et non " 31 %. 16 % des personnes interrogées ont préféré ne pas répondre à la question posée.