Le CEP affiche une certaine sérénité à environ 4 jours du premier tour des législatives et locales de dimanche. En s'adressant à la population, ce mardi 16 mai, le Président du CEP a donné la garantie que le scrutin se tiendra à la date prévue. Léon Manus, rassurant et énergique, tire la sonnette d'alarme auprès des différents secteurs pour qu'ils prennent en main l'avenir du pays.Dans son discours à la nation, Léon Manus s'est montré rassurant et convaincant à quatre jours des élections. A en croire son message, il faudrait penser que toutes les appréhensions et les préoccupations de la classe politique sont dissipées. Bref, plus rien ne peut désormais empêcher la tenue de scrutin qui constitue selon lui, le seul espoir, la seule chance de changement réel pour le pays. Le Gouvernement se mêle de la partie, la Police Nationale sera déployée dans tout le pays, et les représentants des BED et des BEC ont reçu les dernières consignes. "Ces élections doivent réussir, Haïti n'a pas droit à l'échec, autrement dit, l'histoire ne pardonnera pas la réédition de 87", prévient Léon Manus.En clair, les 29 400 candidats pourront aisément subir le test du 21 mai et toutes les conditions sont désormais réunies pour permettre aux millions d'électeurs régulièrement inscrits d'exprimer leur intention de vote ce dimanche 21 mai. Tout en espérant que l'électorat mise sur la compétence et l'honnêteté pour le changement véritable, le Conseil Electoral Provisoire quant à lui, s'engage à respecter le verdict des urnes.Le CEP n'entend pas à lui seul faire la route. Léon Manus en appelle à la vigilence des mandataires de partis politiques, des observateurs nationaux et internationaux afin de s'assurer de la crédibilité du scrutin et du dépouillement. Léon Manus lance un appel à l'Eglise Catholique, les Vodouïsants, les Protestants, et les professeurs, afin qu'ils sensibilisent les fidèles, les croyants, et les élèves pour une large participation aux élections.Voilà pour rassurer que les élections auront bien lieu ce 21 mai. Elections qui apporteront le changement, l'amélioration des conditions de vie de la population et faciliteront le déblocage de plusieurs millions de dollars de nos bailleurs en souffrance depuis des années, soutien Léon Manus, cependant, nous sommes à quatre jours des élections, et ce n'est que mardi 16 que l'opération d'inscription a débuté à Anse d'Hainault. Le CEP vient à peine de passer des instructions aux BED pour installer les bureaux et se donne jusqu'à ce jeudi 18 mai pour mettre un terme à la formation des bureaux de vote.