La conférence Permanente des Partis Politiques Latino Américain et Caraïbéen sera présente en Haïti pour observer les élections du 19 mars. La décision a été annoncée publiquement hier par les dirigeants de l'Organisation Régionale au terme d'une visite de quelques heures à Port-au-Prince. Les dirigeants de la COPPAL se sont entretenus avec les CEP, les leaders de l'opposition et l'ex-Président Aristide. Ils ont pu finalement rencontrer le Président Préval hier soir, suite à leur conversation avec Jean Bertrand Aristide. Au terme de leur mission , les responsables de la COPPAL ont présenté ce scrutin comme important pour la consolidation des la démocratie et aussi pour l'image du pays à l'étranger. Les membres de la mission de la COPPAL qui provenaient des pays comme le Mexique, le Chili, la Jamaïque, le Salvador, le Guatemala et la République Dominicaine ont plaidé pour que les élections se déroulent dans la transparence. Le Secrétaire Général du PRD Dominicain qui fait partie du groupe qui a été recontrer le Président Préval a qualifié de bonne la réunion. Hatuey Descamps qui était accompagné de la veuve de Pena Gomez a parlé des préoccupations du Chef de l'Etat concernant les problèmes liés aux BI. M. Descamps indique que le Chef de l'Etat s'est déclaré prêt à maintenir son soutien au CEP en vue du respect de la date du 19 mars. La responsable politique Dominicain et membre de la COPPAL a plaidé en faveur de la tenue de deux élections en Haïti. Selon M. Descamps, les élections générales pourraient servir de porte avion pour permettre l'arrivée des candidats incompétents au sein des grandes institutions de l'Etat.