La Police Nationale d'Haïti n'a pas la volonté de faire régner l'ordre dans le pays : C'est l'opinion d'une majorité de la population évoluant dans l'aire métropolitaine.

A la question "Pensez-vous que la police pouvait ou non éviter les récents actes de violences perpetrées à Port-au-Prince"?

57 % des sondés ont répondu que l'institution policière ne voulait pas agir et maintenir l'ordre.

Par contre, 32 % des personnes interrogées estiment que la police ne pouvait pas éviter ces actes de violences.

9 % des sondés ne se sont pas prononcés.