L'accord de 19997, sur l'Education, signé entre le Gouvernement et les Syndicats d'Enseignants revient sous les feux de l'actualité.

Trois associations d'Enseignants décident de traduire l'Etat Haïtien en Justice, en raison du non-respect de cet accord par le gouvernement lavalas.

Les Associations CONEH, GIEL, et FENAECH indiquent qu'elles constituent à l'heure actuelle le dossier qui sera bientôt transmis à la justice. Les représentants de ces syndicats d'enseignants rendent le Gouvernement responsable des mouvements de protestation entrepris par les professeurs du secteur public.

Le Gouvernement Alexis avait admis avoir commis une erreur avec la signature de cet accord. L'Exécutif affirme cependant qu'il n'est pas en mesure de satisfaire aux revendications des enseignants sur le dossier de l'augmentation des salaires.