Les associations patronnales réaffirment leur plein soutien au processus électoral. Le patronat présente ces élections comme un passage obligé pour le retour à l'ordre constitutionnel en Haïti.

Ainsi les associations patronales appellent le Président Préval, le Gouvernement, le CEP a mettre tout en oeuvre pour favoriser la réalisation des élections aux dates fixées.

Les associations patronales souhaite :

-"que le CEP soit techniquement en mesure d'organiser aux dates fixées, des élections honnêtes, libres, transparentes et démocratiques, et qu'il réactive, sans délais, les dispositifs d'accompagnement de toute élection démocratique, notamment l'observation électorale nationale et internationale et l'éducation civique ;

- Que le Président de la République d'Haïti, M. René Garcia Préval, garant du bon fonctionment des institutions du pays, crèe des conditions favorables au bon déroulement des élections et continue à mettre à la disposition du CEP les moyens nécessaires à l'organisation réussie des prochaines élections le 21 mai et le 25 juin prochains ;

- Que le Premier Ministre du Gouvernement, M. Jacques Edouard Alexis, Ministre de l'Intérieur et président du Conseil Supérieur de la Police, mette tout en oeuvre et prenne les moyens nécessaires, afin de garantir la sécurité des vies et des biens tout au long du processus électoral ;

- Que les candidats puissent continuer à faire campagne sur l'ensemble du territoire national librement et en toute sécurité."

Ces association patronales ont demandé de plus "aux Haïtiens de tous les secteurs en général, et aux acteurs politiques en particulier, d'oeuvrer au rétablissement d'un climat de paix et de sécurité, condition indispensable à la participation massive des électeurs aux prochains comices"