L'OPL qualifie de démagogie la décision du Président Préval de mettre à pied les Vices-Délégués pour éviter "toute interférence dans les élections". Sauveur Pierre Etienne de la Direction de l'OPL estime que le Chef de l'Etat devrait s'attaquer aux fraudes électorales en préparation dans certains milieux du pouvoir.
La firme ECOSOF/ECODATA a présenté les résultats d'un sondage sur les tendances de l'électorat concernant les prochaines législatives, ce vendredi, à la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Haïti. Le responsable du consortium a été pris à partie par certains responsables politiques qui mettent en doute la crédibilité de son initiative. Lafanmi Lavals s'en prend au résultat du sondage de ECOSOF et CODATA sur les intentions de vote de l'électorat. Prince Pierre, membre de la direction du parti, estime plutôt à 70 % la position de Fanmi Lavalas suivant la propre enquête de l'organisation politique. Ce travail est réalisé sur un échantillon élevé de "Ti Fanmi" qui sont prêt, selon le Docteur Pierre, à voter le parti de l'ancien Président Aristide. Le Président de la Chambre du Commerce, Olivier Nadal, se déclare indigné de la réaction du responsable du Parti PENH à la publication de ce sondage. M. Nadal fait apel à la tolérence au sein de la classe politique pour le bon déroulement des élections du 19 mars. Le responsable des opérations électorales, salue l'initiative du groupe ECOSOF ECODATA relative à la réalisation de ces sondages d'opinion sur les élections. Toutefois, Carlo Dupiton indique que les partis politiques ont le droit de réagir sur les résultats de ces enquêtes autour du processus électoral.
Le NDI procèdera, mardi prochain, à l'ouverture du Centre d'Information Electoral à Turgeau. Le Centre doit favoriser la circultation et l'accès à toutes les informations électorales, assurer la formation des journalistes sur les différents outils du processus électoral, encourager les débats entre les partis politiques et les différents secteurs de la société civile. Ce centre se veut le lieu privilégié où tous les acteurs du processus électoral seront en mesure de faire circuler l'information grâce à des liaisons téléphoniques permanentes reliant le centre aux salles de rédactions.

Une délégation de la Conférence Permanente des Partis Politiques d'Amérique Latine et des Caraïbes est attendue ce lundi à Port-au-Prince. Par cette mission, la COPPAL entend apporter son plein soutien à la tenue d'élections libres, honnêtes et démocratiques le 19 mars. L'organisation politique régionale se propose également d'évaluer la progression du processus électoral en Haïti. Les dirigeants de la COPPAL auront des séances de travail avec leurs collègues du KONACOM, du PANPRA et de l'OPL, les trois partis haïtiens affiliés à l'organisation. Les membres de la mission de la COPPAL doivent aussi s'entretenir avec le Président du Sénat de la République, le CEP et les responsables d'autres formations politiques.

Le Conseil National d'Observation Electoral sera bientôt opérationnelle. L'entité chargée de rendre transparent le processus électoral a signé un protocole d'accord avec le CEP, ce vendredi. Le CNOE est désormais autorisé à superviser les opérations électorales sur tout le territoire avec ses observateurs accrédités.
Les responsables de l'IFES minimisent les critiques portées sur les graffitis inscrits sur les murs de Port-au-Prince contre l'organisation. Un dirigeant de l'IFES rejette cette opération de dénigrement sur le compte d'un secteur politique qu'il s'est gardé d'identifier. M. Teo Noel affirme que l'IFES continuera à accompagner techniquement le CEP vers la réalisation des élections.