Le CEP qui avait déjà annoncé le 21 mai pour le premier tour des législatives et municipales, cette date a été fixée après entente avec l'Exécutif. Le Conseil Electoral est en mesure d'avancer une date pour le deuxième tour : le 25 juin. Toutefois, ces dates ne seront officialisées qu'avec la publication de l'arrêté présidentiel convoquant le peuple en ses comices.

La date retenue pour la tenue du second tour a été enfin rendue publique par le Conseil ELectoral Provisoire ce vendredi 14 avril, après plusieurs séances de travail en conseil.

Le CEP a choisi le 25 juin, environ un mois après le 21 mai retenu pour le premier tour. L'institution électorale attend la publication de ce nouveau calendrier dans l'arrêté présidentiel convoquant le peuple en ses comices, a précisé le porte-parole du CEP Roland Sainristil.