Les policiers du Groupe "fantôme 509" sont actuellement dans les rues de la capitale. Ils ont déjà incendié plusieurs véhicules immatriculés service de l'état.

Les fantômes 509 ont une fois de plus provoqué la panique par des interventions violentes à Nazon et à Delmas ce vendredi.

Munis d'armes de gros calibre, un groupe de policiers, avec des uniformes de diverses unités, accompagnés de civils circulant à moto, ils ont sillonné divers artères de la région métropolitaine.

Rappelons que le Premier Ministre haïtien, M. Joseph Jouthe, avait annoncé que son gouvernement était prêt à dialoguer avec les membres du groupe Fantôme 509. Il considère que ce groupe est composé de policiers frustrés qui ont formulé des revendications.

EJ/Radio Métropole Haïti