Le chef de l'État haïtien, M. Jovenel Moïse, se réjouit que des opposants farouches aient accepté de dialoguer avec lui. En moins de 5 jours le président haïtien a assuré du bon déroulement des discussions avec des acteurs politiques.

Il s'est toutefois gardé de révéler les noms de ses interlocuteurs.

M. Moïse se réjouit de l'esprit de dépassement des acteurs impliqués dans ces rencontres. De l'avis de M. Moïse les discussions sont à une phase avancée et devrait déboucher sur un pacte de confiance.

Le week-end écoulé le président Moïse avait expliqué que la porte reste ouverte pour les autres acteurs de bonne foi. L'objectif du chef de l'état est la réalisation des élections qui permettront d'éviter une transition. Il jure qu'il n'y aura plus de transition qu'il considère comme contraire aux prescrits constitutionnels.

LLM / radio Métropole Haïti