De nombreux employés de l'électricité d'Haïti (EDH) ont repris le boulot ce lundi 3 août 2020 au local de l'entreprise à la rue Joseph Janvier. En dépit de la présence des forces de l'ordre ces employés ont mis l'accent sur la nécessité de reprendre les activités après un mois de grève.

Ce retour au travail a été rendu possible grâce à une entente entre le directeur général Michel Présumé et un autre syndicat.

Il s'agit d'un syndicat rival de la Festred, le puissant syndicat à l'origine de la grève. Des employés proches du nouveau syndicat, dénoncent la connivence entre l'ex directeur général et la Festred. Ils font valoir que des avantages sociaux avaient été perdus.

Les employés veulent reprendre les activités afin de faire face aux exigences financières liées notamment avec la réouverture des écoles.

Dans le cadre de l'accord le directeur de l'EDH a donné l'assurance qu'il n'a aucun plan de privatisation de l'entreprise.

Le retour au travail des employés devrait permettre à la compagnie de fournir l'énergie électrique à la région métropolitaine de Port-au-Prince.

La montée en force d'un syndicat plus conciliant constitue une aubaine pour le gouvernement désireux de tourner la page de la contestation à l'EDH.

LLM / radio Métropole Haïti