Le directeur départemental de l'Ouest du ministère de la santé, Dr. Beneche Martial, indique que les autorités sanitaires ont perdu le contrôle de l'épidémie. Ce n'est pas une situation propre à Haïti, c'est le cas lorsqu'on atteint la phase 3 de la pandémie, a t-il precisé.

Il préconise le renforcement des dispositions de l'état d'urgence en vue d'empêcher la propagation de la pandémie.

Interrogé sur les rumeurs d'une épidémie de fièvre, M. Martial a fait valoir que tous les cas de fièvre accompagnée de toux doivent être considérés comme des symptômes du corona virus jusqu'à preuve du contraire.

Même s'il admet que plusieurs maladies peuvent avoir ces symptômes, le médecin précise que dans le contexte du covid 19 des tests doivent être effectués pour déterminer le type de pathologie.

Il fait remarquer que des personnes pourraient être infectées et demeurer en bonne santé. Il plaide pour l'intensification de la campagne d'information sur la pandémie arguant que ceci est indispensable pour le groupe de personnes infectées mais qui seront rétablies sans l'aide des structures sanitaires.

LLM / radio Métropole Haïti