Le chef de l'État haïtien, Jovenel Moise, a annoncé hier des dispositions visant à accorder un délai de 3 mois aux citoyens et aux entreprises pour s'acquitter de leurs redevances fiscales. L'Etat permet ainsi à ces entreprises, dont la plupart sont fermées, de relancer sans contraintes leurs activités.

Le président Moïse a annoncé le report de la date de paiement de l'impôt sur le revenu pour les entreprises et les personnes physiques pour 3 mois ; l'annulation des amendes et pénalités dues au retard de paiement jusqu'au 30 juin 2020 ; le fractionnement du paiement de l'impôt sur le revenu des entreprises ayant déposé leur bilan au début du mois de janvier.

De plus le gouvernement accorde un moratoire de 3 mois sur l'application de l'amende de 25 000 gourdes à payer par toutes entreprises n'ayant pas soumis leurs états financiers dans les formes et délais prescrits. Dans le même temps une extension de 3 mois de la validité du quitus fiscal pour les entreprises est accordée à compter de la date d'expiration, ainsi que le report de l'exigibilité de la CFPB jusqu'au 30 juin 2020.

LLM / radio Métropole Haïti