Le médecin haïtien, Dieudonné Jean Baptiste, propose un nouveau regard sur le corona virus. Intervenant à l'émission Le Point de Télé Métropole, M. Jean Baptiste a fait valoir que les stratégies qui ont été mises en place par les leaders mondiaux sont disproportionnées par rapport au covid 19.
< Il soutient qu'une grippe banale est plus dangereuse que le covid 19. La grippe banale cause entre 22 à 55 000 décès aux États Unis, tandis que les statistiques du covid 19 sont largement inférieures sur l'ensemble de la planète.

A l'instar du ministre israélien de la défense, Nephtali Bennett, le docteur Jean Baptiste recommande un confinement des groupes à risque et l'application des mesures préventives. Le confinement général est exagéré, dit-il dénonçant une disposition qui provoquera la disparition de la classe moyenne.

Il a laissé entendre que les groupes vulnérables, les personnes âgées de plus de 70 ans et celles qui ont déjà une pathologie, seraient incapables de résister au virus en raison de la faiblesse de leur système immunitaire.

Pendant la période de confinement partiel la population pourra développer naturellement une immunité face au virus.

Docteur Jean Baptiste exhorte les autorités haïtiennes à adopter des dispositions novatrices en raison des faibles ressources économiques du pays. La période de confinement des groupes à risque pourraient s'étaler sur une trimestre ou plus.

L'immunité sera accessible pour les groupes à risque lorsqu'elle aura touché 75% de la population.

De plus le spécialiste de la médecine fonctionnelle presse les citoyens à adopter des comportement en vue de renforcer leur système immunitaire. Il recommande notamment le jeune de 24 ou 48 heures qui permet de créer un terrain acide réduit dans l'organisme, les exercices physiques et un sommeil de 8 heures.

LLM / radio Métropole Haïti