Le chef de l"état haïtien, Jovenel Moïse, a attendu 7 semaines pour s"engager résolument dans la seconde phase de son mandat. Le délai n"a pas permis aux leaders de l"opposition et à la Présidence de parapher un accord en vue de la formation d"un gouvernement de consensus.

Le chef de l"état assure que la nomination de M. Joseph Jouthe, au poste de Premier Ministre, a été realisée suite aux consultations avec les secteur de la vie nationale. Récemment le président Moïse avait prévenu qu"il n'entendait pas laisser libre cours à d"interminables négociations prônées par ceux qui veulent torpiller son administration.

Jouthe, est considéré depuis deux ans comme un proche du chef de l"état. En plus du ministère de l"environnement il avait hérité de l"important ministère des finances et de l"économie durant la crise politique. Il avait coupé les subventions à l"EDH et annoncé des dispositions urgentes pour favoriser une hausse des recettes fiscales après la fin de la crise du peyi lok.

Jouthe aura les coudées franches pour appliquer sa politique dans un nouvel environnement politique. Sans Parlement le gouvernement pourra voter son budget et l"appliquer en tenant compte des besoins identifiés par l"Exécutif.

Le président Moïse débute ainsi sa période de gouvernance par décret.

LLM / radio Métropole Haïti