L'actualité, de vendredi 7 avril, c'est la marche prévue en matiné par des organisations de défense des droits de la femme, à la mémoire du directeur général de Radio Haïti Inter, assassiné lundi dernier, en compagnie du gardien de la station.

Les organisations féministes qui ont le soutien de l'ensemble de la classe politique entendent réclamer justice pour Jean Léopold Dominique, et dire non à l'impunité et au droit à la vie.

Les organisateurs de cette manifestation qui doit aboutir devant le Palais National insistent sur le caractère non partisan de l'initiative, et ont prodigué certains conseils aux manifestants afin d'éviter tout dérapage.

Les femmes faisant parti du parti lavalas s'apprêtent à participer à cette marche de protestation contre le meurtre du directeur de Radio Haïti Inter. Ces membres du parti de Jean Bertrand Aristide comptent profiter de l'occasion pour scander des slogans en faveur de Lafanmi Lavalas.

Par ailleurs, le Ministre de la Justice annonce que la police a pris toutes les disposition pour garantir la sécurité lors de la marche de ce vendredi contre l'limpunité et en faveur du droit à la vie.

D'autre part, le Garde des Sceaux de la République donne la garantie que la Justice retrouvera le ou les auteurs de l'attentat contre le directeur de Radio Haïti Jean Dominique.