Le Chancelier haïtien Edmond Bocchit s'évertue à rassurer la communauté internationale sur la gouvernance du président Jovenel Moïse après la caducité du Parlement. Lors de ses rencontres avec des officiels étrangers, la semaine écoulée, le ministre haïtien des affaires étrangères a donné la garantie que le chef de l'état n'abusera pas de décrets.

Lors des échanges avec les officiels mexicains le chancelier haitien a laissé entendre qu'il faudra adopter des décisions par decret. " Comme il n'y aura pas de Parlement et que l'État doit continuer de fonctionner, il y aura des décisions nécessaires comme le budget, la loi électorale entre autres, il faut des décrets pour les adopter."

Par ailleurs lors d'une séance de travail au Conseil de sécurité de l'ONU le Chancelier a indiqué que le Président Jovenel Moïse entend " assurer la continuité de l'État sans abuser des décrets et de remettre en fonction les institutions démocratiques."

A Washington lors des échanges avec M. Michael Kozack, assistant du Secrétaire d'État pour les affaires hémisphériques, le chef de la diplomatie haïtienne a donné l'assurance que le Président Moïse " prendra au plus vite toutes les mesures pour faire fonctionner les institutions démocratiques."

LLM / radio Métropole Haïti