La sous-secrétaire d'État adjointe au Bureau des Affaires de l'Hémisphère Occidental, Cynthia Kierscht, a bouclé hier un séjour de 48 heures à Port-au-Prince. Au cours de sa mission la diplomate américaine a eu des échanges avec les propriétaires des Entreprises Plastech Haïti S.A. et Plastech Solutions S.A. Il s'agit de la première entreprise en Haïti à utiliser le gaz naturel liquéfié (LNG).

Le gaz naturel liquéfié est un gaz qui a été refroidi jusqu'à l'état liquide, à une température d'environ 126° Celsius, pour transport et stockage. Lorsque le gaz naturel est à l'état liquide, son volume est 600 fois inférieur que son volume à l'état gazeux.

La sous-secrétaire d'État adjointe, Cynthia Kierscht, a salué l'utilisation de la technologie énergétique américaine en Haïti. " Cette nouvelle technologie pourrait avoir un impact significatif en Haïti et dans la Caraïbe où l'accès à l'énergie et sa cherté influent sur les habitudes de consommation”, a dit Mme Kierscht.

Elle a souligné que Les Entreprises Plastech Haïti S.A. avaient déjà réduit leur coût de production d'électricité et leur taux d'émission de carbone au cours de leurs premiers mois de fonctionnement".

En tant que membre de la stratégie États-Unis – Caraïbes 2020, les États-Unis cherchent à augmenter leur prospérité ainsi que celle de leurs voisins en faisant la promotion de la croissance durable, de marchés ouverts, de projets d'investissement et de développement dirigés par le secteur privé. " Le fait que cette stratégie ait apporté des résultats tangibles en Haïti servira de catalyseur pour des investissements futurs, une fois qu'il y aura un gouvernement fonctionnel pouvant garantir un climat d'investissement favorable nécessaire à l'environnement économique ”.

LLM / radio Métropole Haïti