L'offensive des forces de l'ordre a permis au gouvernement d'obtenir des résultats probants dans le cadre des efforts pour rétablir un climat sécuritaire. Au cours des deux dernières semaines 19 armes à feu ont été saisies et 35 personnes accusées d'implication dans des groupes armés ont été appréhendées.

Hier 2 présumés bandits ont été tués lors d'affrontement avec les forces de l'ordre à Delmas. Par ailleurs certaines sources font état de l'arrestation de plusieurs individus armés au Carrefour Marassa.

Le porte parole de la Police, Michel Ange Louis Jeune, réitère la determination des autorités policières à poursuivre l'offensive dans le cadre de l'opération toile d'arraignée.

Les groupes armés ont subi de nombreux revers, révèle l'un des membres de la commission nationale de Désarmement Démantèlement et Réinsertion, Jean Rebel Dorcenat. Il estime qu'en raison des décès une vingtaine de groupes armés ont été démantelés.

Il cite notamment le démantèlement du gang de base Pierrot , dans l'Artibonite, du chef de gang, Arnel Joseph.

Interrogé sur le décès de Ti Houngan, un des chefs de gang de Cité Soleil, le commissaire Dorcenat, dit être dans l'attente de la confirmation par des membres de sa famille. Il révèle que certains photos publiés sur les réseaux sociaux ne sont pas celles de Ti Houngan.

LLM / radio Métropole Haïti