Les chefs de Parquets déterminés à combattre la fausse pénurie de carburant. Le commissaire du gouvernement de La Croix des Bouquet appelle à une intervention urgente du ministère du commerce et de l'industrie pour freiner le faux rationnement de carburant. Il souligne que les inspecteurs du ministère du commerce doivent faire leur travail en signalant les stations à essence qui refuse de vendre le carburant en stock.

Les commissaires du gouvernement pourront ainsi lancer des poursuites judiciaires contre ces entrepreneurs.

Au cours des derniers jours plusieurs citoyens ont dénoncé la vente en cachette de carburant par des stations à essence. Les chefs de Parquet de Port-au-Prince et de La Croix des Bouquets ont convenu de combiner leurs efforts pour combattre la vente de carburant au marché noir.

Pour le commissaire du gouvernement de La Croix des Bouquets le faux rationnement de l'essence s'inscrit dans le cadre d'un complot pour provoquer une contestation violente contre le gouvernement. Il appelle les citoyens à s'impliquer dans la lutte en dénonçant de préférence les propriétaires de stations à essence qui participent à la vente au marché noir.

La semaine écoulée le chef du Parquet de la capitale a interdit la vente de carburant dans le secteur informel. Dans plusieurs régions des individus vendant du carburant au marché noir ont été apprehendés,

LLM / radio Métropole Haîti