Les autorités policières haïtiennes ont affiché une grande détermination ce matin à l'aube en vue de faire échouer les mouvements de protestation de ce lundi 16 septembre 2019. Le chef de la Police, Normil Rameau, était dans les rues de la capitale dans le cadre du dispositif sécuritaire pour la journée de grève.

Le directeur général de a.i. de la Police a pris la tête des patrouilles, a dit le porte parole adjoint de la Police, Gary Desrosiers, kpour expliquer la nouvelle stratégie des autorités policières.

Des drecteurs centraux et des membres du haut état major ont suivi l'exemple de leur chef. Le nombre de points fixes avait augmenté dans la région métropolitaine de Port-au-Prince en cette occasion.

Le dispositif sécuritaire avait été déployé à l'aube pour contrer les actions des manifestants.

M. Desrosiers a révélé que des individus avaient été appréhendés par les forces de l'ordre. En dépit de tout de nombreuses barricades de pneus enflammés avaient été dressées sur plusieurs axes routiers important.

La gestion de ce mouvement de protestation constitue un test pour le nouveau chef de la Police qui doit faire ses preuves en vue de sa ratification par le Sénat.

LLM / radio Métropole Haiti