Les sénateurs de l'opposition ont réussi le tour de force d'empêcher le début de la séance consacrée à la ratification de la politique générale du Premier Ministre Fritz William Michel. Jusqu'à 21 heures Plusieurs dizaines de militants politiques, proches des sénateurs de l'opposition, continuaient à manifester leur colère à l'intérieur du Parlement.

Ils sont présents notamment dans la salle de séance qu'ils ont à nouveau vandalisé.

Le bureau a échoué dans une tentative pour reprendre le contrôle du Palais Législatif. En effet les sénateurs de l'opposition se sont opposés à une intervention d'un groupe de policiers de la CIMO pour expulser les militants armés.

Le Premier Ministre Fritz William Michel et les membres du gouvernement sont retranchés dans le salon diplomatique du Parlement. Des policiers et des membres de la sécurité de la Primature montent la garde.

Dans le même temps les sénateurs de l'opposition sont accompagnés des militants armés dans plusieurs salles de l'édifice. En ce qui a trait aux sénateurs de la majorité ils se sont regroupés dans une autre salle.

Tous les groupes étaient dans l'attente d'une décision du bureau du Sénat. Les manifestants ont affiché en maintes occasions leur determination à empêcher le déroulement de la séance.

Vers 20 heures les manifestants ont improvisé une séance se faisant passer pour des sénateurs.

LLM / radio Métropole