Les sénateurs tentent d'applanir leurs divergences de vues dans le cadre d'un dialogue. 16 sénateurs ont pris part ce mercredi 20 mars 2019 au dialogue initié par le président du Grand Corps, Carl Murat Cantave, autour de la réaction suite au vote de censure de la chambre des députés contre le Premier Ministre, Jean Henry Céant.

Il s'agit de trouver une entente avant une séance spéciale prévue pour ce jeudi 21 mars 2019. Le président du Sénat a réitéré que l'interpellation du Premier Ministre est en continuation.

Lors des discussions plusieurs sénateurs ont insisté sur la nécessité de tourner la " page Céant" en prenant acte de la censure de la chambre des députés.

M. Joseph Lambert et Ronald Lareche tous deux anciens présidents de la chambre des députés et du Sénat sont de cet avis. Ils soutiennent que M. Céant est un Premier Ministre devant liquider les affaires courantes en attendant la ratification d'un nouveau Premier Ministre.

De son côté le sénateur Youri Latortue a invité ses collègues à surseoir à toute initiative en attendant la decision d'un juge. Il soutient que c'est la pratique pour le Sénat de ne pas s'impliquer dans un dossier deja porté par devant les autorités judiciaires.

Le senateur Latortue et certains autres sénateurs membres de l'opposition radicale avaient abandonné la rencontre.

Le président Cantave a insisté sur la ncessité de réaliser les discussions dans la sérénité. Il indique qu'une nouvelle rencontre dans le cadre d'une conférence des présidents élargie est prévue demain jeudi.

M. Cantave espère la participation de l'ensemble des sénateurs afin de trouver un consensus sur cet épineux dossier. Il rapelle qu'il n'est membre d'aucun bloc et s'évertue à rechercher le consensus indispensable pour un bon fonctionnement du Sénat.

LLM / radio Métropole Haïti