Des gangs armés investissent les principales artères du bord de mer de Port-au-Prince. Au cours des deux derniers jours des membres de gangs ont fait usage d'armes de guerre dans leur offensive pour imposer leur loi.

Des tirs d'armes automatiques ont retenti depuis le quartier de La Saline jusqu'au village de Dieu.

Dans le quartier de La Saline les affrontements ont repris entre gangs rivaux, indiquent certaines informations. Toutefois le RNDDH explique qu'un groupe armé, alliés du pouvoir, a repris les assassinats des résidents en vue d'imposer sa loi.

Au centre ville des groupes ont tenté d'attaquer le Parquet pendant l'audition d'un chef de gang de Savanne Pistache, Mardoché Ulysse alias Baron.

Le chef du Parquet, Paul Eronce Villard, explique que des patrouilles des forces de l'ordre étaient intervenues.

Qualifiant la situation de critique le commissaire du gouvernement souligne que les plus hautes autorités doivent rechercher une solution àu problème sécuritaire.

Selon certaines informatiinfo on officielles un grouoe de banditdeee Savanne Pistache voulaient libérer le détenu tandis que le gang du village de Dieu voulait l'assassiner.

Les interventions des gangs dans le centre ville de Port-au-Prince ont créé un climat de panique. Les employés de l'APN et du Parlement ont dû fuir pour éviter d'être la cible des chefs de gang. Une séance plénière prévue pour ce jeudi àu Sénat a été reportée, les parlementaires ayant déserté les lieux.

LLM / radio Métropole Haïti