Deux tankers de produits pétroliers ont commencé ce soir à décharger plus de 355 000 barils d'hydrocarbures à Port-au-Prince.

Le directeur du Bureau de Monétisation de l'Aide Publique au Développement (BMPAD), M. Paul Ignace Saint Fleur, précise que 205 000 barils de diesel sont livrés au therminal de Thorland et 150 000 barils de gazoline à la Tevasa.

Les fonds pour l'acquisition de ces produits ont été avancés par l'État haitien, a laissé entendre M. Saint Fleur. Il a une fois de plus regretté que plusieurs compagnies pétrolières n'ait pas honoré lleurs factures au BMPAD.

La dette des compagnies est superieure à 78 millions de dollars, révèle M. Saint Fleur faisant état de dettes qui s'étend sur plusieurs mois.

L'État commande le carburant pour les compagnies, a soutenu M. Saint Fleur arguant que le BMPAD bénéficie de dispositions légales pour accomplir sa tâche d'intermédiaire dans le secteur des produits pétroliers.

Interrogé sur la possibilité de mettre un terme définitivement à la pénurie, M. Saint Fleur s'est dit confiant annonçant l'arrivée prochaine d'un troisième tanker. De plus Il explique que les autorités envisagent de réaliser des travaux afin d'augmenter la capacité de stockage du pays. Il croit que ces problèmes de pénuries seraient évitées si la capacité de stockage était de 3 à 6 mois.

LLM / radio Métropole Haïti