En attendant son lancement officiel, par le président de la République, le programme d'Appui à l'Entreprenariat Jeunesse (PAPEJ) commence à prendre forme.

En effet, le PAPEJ a organisé, les jeudi 27 et vendredi 28 septembre dernier, une séance de formation en gestion et en comptabilité d'entreprise pour 150 entreprises au Ministère du Commerce et de l'Industrie.

Une innovation dans l'accompagnement de l'Etat aux jeunes qui ont des idées de projets.

Pour expliquer le processus, le Coordonnateur du projet PAPEJ, Ricardin SAINT-JEAN, a fait l'éloge de son équipe et a exposé son leadership. Évoquant la solidarité de son équipe, le premier représentant de PAPEJ a expliqué que « n'importe qui de son staff est en mesure de parler au nom du projet ».

Pour lui, « le PAPEJ est une étape vers une longue marche qui conduira Haïti vers la modernisation économique ». Pour dire que le pays prendra son envole dans les années qui arrivent par des variations des indices économiques des retombées de ces investissements.

L'économiste s'est montré satisfait quant aux choix des entreprises bénéficiaires. « Ce fut un combat de rigueur ». Il a expliqué « il y a des communes sur les trente (30) formulaires distribués, 28 sont corrects et viables », a soldé Monsieur SAINT-JEAN, rappelant que son équipe a suivi minutieusement les idées de projets pour qu'ils soient validés. « Vous avez reçu des appels pour vérifier avec vous que votre projet est correct », a lâché sans langue de bois le représentant de la CNIISJ.

Dans un temps record, soit en moins de quatre (4) mois, 150 plans d'affaires sont montés par le staff du projet. Selon le Coordonnateur « pour la première dans l'histoire de ce pays, chaque commune sera représentée à travers un projet innovant ». Saluant la commission présidentielle dont il fait partie, le premier représentant de PAPEJ a dit, « il faut féliciter le président de la République pour avoir matérialisé la CNIISJ, et le résultat est pour la jeunesse ».

Dans son tranquille discours, Ricardin SAINT-JEAN a remercié le Directeur Général du MCI qui a su tout multiplier pour l'accouchement du projet et a félicité le Ministre qui dans seulement deux (2) semaines après son installation a porté le projet à coeur .

EJ/Radio Métropole Haïti