L'Ambassadeur des Etats-Unis en Haïti, Michele Sison, s'est associé au Ministère de la santé, à la Fondation Saint-Boniface en Haïti et à l'Agence Américaine pour le Développement International (USAID), pour inaugurer le nouveau Centre de traitement des maladies infectieuses et de soins d'urgence.

Le centre de traitement est une installation ultramoderne qui compte 33 lits avec des salles d'isolement pour traiter les patients et protéger le public des maladies contagieuses telles que le choléra et la tuberculose. Depuis son ouverture au mois de mars dernier, le pavillon d'urgence a traité environ 5.000 patients. La division des maladies infectieuses a déjà traité avec succès un cas de diphtérie, qui est une infection bactérienne très contagieuse et grave.

La construction du CIDEC a été financé pour un montant de 500.000 dollars du Bureau des Ecoles et des Hôpitaux américains à l'étranger (ASHA), de l'USAID. L'ASHA fournit une assistance aux écoles, aux bibliothèques et aux centres médicaux; et plus récemment, il a financé la construction du nouveau service de chirurgie à Saint-Boniface. Ce service est le seul centre chirurgical pleinement opérationnel dans la péninsule méridionale d'Haïti, et qui fournit des soins à tous les patients, quelle que soit leur capacité de paiement.

«L'inauguration d'aujourd'hui met en lumière le partenariat existant entre le peuple américain et le peuple haïtien», a déclaré l'Ambassadeur Sison. «Ce centre de traitement de maladies infectieuses et de soins d'urgence permettra aux médecins, infirmiers et techniciens extraordinaires de ce pays de faire face aux urgences de santé publique et de répondre au problème de la maladie de la tuberculose dans la région ».

Les autres institutions qui ont bénéficié de subventions de l'USAID/ASHA sont la Fondation St. Luke; le Catholic Relief Services pour l'achat de matériels pour l'Hôpital Saint-François de Sales; l'Hôpital Albert Schweitzer; ainsi que le centre de formation et l'unité de soins aux malades hospitalisés de l'International Child Care. Depuis 1979, l'ASHA a subventionné plus de 21 millions de dollars dans des projets en Haïti.

Le gouvernement américain, par l'intermédiaire de l'USAID en Haïti, des Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC), et du Plan d'urgence du Président des Etats-Unis pour la lutte contre le sida (PEPFAR), maintient un partenariat de longue date avec l'Hôpital Saint-Boniface. Avec le soutien de l'USAID, Saint-Boniface a mis en place le premier programme de soins cliniques et de réadaptation aux personnes atteintes de lésions de la moelle épinière en Haïti. L'USAID Haïti a également financé un programme de formation pour des techniciens haïtiens en ingénierie en vue de faciliter la réparation et l'entretien des équipements biomédicaux qui permettent de sauver des vies. En outre, en coordination avec les CDC et le PEPFAR, l'USAID a soutenu un programme pour la survie maternelle et infantile. Par ailleurs, depuis 2012, les CDC et le PEPFAR ont apporté un appui technique et financier à Saint-Boniface, à travers le Catholic Medical Mission Board (CMMB), dans l'objectif d'étendre les services liés au VIH/sida et à la tuberculose.

EJ /Radio Métropole Haïti