Les autorités dominicaines ont renforcé le dispositif militaire à la frontière ce lundi 9 juillet 2018. Il s'agit d'un déploiement afin d'empêcher tout débordement dans la ligne frontalière. Il s'agit de patrouilles aériennes et terrestres.

Aucun incident n'a été enregistré dans le cadre du marché bi national.

Entre temps le journal Listin Diario a indiqué que l'épouse et les 4 enfants de l'ex président Michel Martelly se sont rendus en République Dominicaine. M. Martelly lui même était à Miami pour un bilan de santé.

Le journal Diario a indiqué que d'autres officiels haïtiens avaient envisagé de se rendre en République Dominicaine.

Les résidents de Peguy Ville avaient fait état hier de l'arrivée d'un hélicoptère sur la résidence de la famille Martelly.

Un calme apparent régnait ce lundi dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. Les nombreux barricades de pneus avaient été enlevées mais très peu de véhicules de transport en commun étaient visibles dans les divers artères de Port-au-Prince, Carrefour, Delmas, Pétion ville et Tabarre.

Certains marchés fonctionnaient au ralenti en raison de l'incapacité pour la majorité des marchandes de s'approvisionner.

Hier le chef de l'état, Jovenel Moïse, s'était rendu dans plusieurs commissariats de la zone métropolitaine.

Ce lundi des parlementaires proches du pouvoir ont pris leur distance avec le gouvernement critiquant la hausse des prix de l'essence.

LLM / radio Métropole Haïti