Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse, a fait état de sa determination à intensifier la lutte pour le reboisement. Il met l'accent sur l'importance d'une participation globale pour aider à combattre le déboisement dans le pays.

Considérant l'apport des enfants comme indispensable le président haïtien informe que « le reboisement sera considéré comme une matière académique ».

"La Participation des enfants dans le reboisement du pays doit être à 100%. C'est pourquoi le reboisement sera considéré comme matière académique dès le mois de septembre à l'ouverture des classes, a dit M. Moïse lors de l'inauguration du 2e centre de Germoplasme Frutier et Forestier du pays le jeudi 7 juin 2018 à Fonds-des-Nègres.

Le président Jovenel Moïse a exhorté les quelque 4 millions d'écoliers sur le territoire à mettre chacun une plantule en terre afin d'augmenter la couverture forestière et végétale du pays.

M. Moïse promet que 4 centres de germoplasme seront inaugurés avant la réouverture de l'année scolaire.

Le centre de Fonds-des-Nègres d'une capacité de production de 4.5 millions de plantules par an est « doté d'un centre de formation, un entrepôt d'outil et intrants agricoles, un centre de compostage et réparation médium et une résidence pour les cadres et stagiaires.

LLM / radio Métropole Haïti