Dans son discours à l'occasion de la cérémonie de salutation officielle de fin d'année le président Haïtien, Jovenel Moïse, a annoncé la poursuite des efforts sur le plan diplomatique. 10 mois après son intronisation M. Moïse se dit conforté dans ses convictions qu'il faut œuvrer davantage pour que ce « vaillant et courageux peuple haïtien puisse enfin connaître de meilleurs lendemains. » Il promet des dispositions pour : Améliorer ses conditions de vie ; Préserver l'environnement ; Diversifier et augmenter la production nationale ; Lutter contre la corruption ; Réduire les inégalités de toutes sortes.

M. Moïse fait état d'effort pour renforcer le rapprochement avec le corps diplomatique. « Le partenariat agissant, franc et sincère, axé sur les priorités nationales, est, à coup sûr, l'une des meilleures voies, sinon la principale, conduisant au renforcement des relations bilatérales et à cette nécessaire communion d'idées et d'actions pour faire face aux nombreux défis mondiaux, comme le changement climatique ».

En ce qui a trait à l'aide publique au développement, M. Moïse réitère sa disposition et celle du gouvernement à continuer à travailler avec les diplomates étrangers dans l'esprit de solidarité qui animent la coopération internationale. « Mon administration est ouverte à la collaboration avec tous les partenaires, indistinctement, en fonction des aspirations profondes du peuple haïtien et selon les priorités dégagées par le gouvernement ».

« Ensemble, en 2018, nous continuerons à corriger et innover au niveau des méthodes et des pratiques de coopération bilatérale et multilatérale, afin que le développement social, économique et politique d'Haïti cesse d'être un vœu pieux, une déclamation pour faire politiquement correct et devienne une réalité vécue, éprouvée par chaque citoyen et par chaque citoyenne », a t-il conclu.

LLM / radio Métropole Haïti