Le Président de la République, Jovenel Moïse, accompagné du Premier Ministre, Dr Jack Guy Lafontant, a pris part, ce lundi 18 Décembre 2017, à l'Hôtel Karibe Convention Center, aux travaux de la 34ème session de l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE qui se déroule à Port-au-Prince du 13 au 20 Décembre 2017.

Dans son discours de circonstance, le Président Jovenel Moïse, tout en remerciant les membres de l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE pour la confiance placée en la République d'Haïtii dans le cadre de l'organisation de cet important événement, a rappelé que les thèmes débattus au cours de ces assises ont une grande importance tant pour chacun des Etats que pour le futur des relations entre l'Union Européenne et le Groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, mais aussi, par ricochet, pour la bonne marche du monde.

“Le gouvernement et le peuple haïtiens, fortement engagés dans une phase de transition politique parsemée d'écueils, mais porteuse d'espérances, ont accepté volontiers d'accueillir la quarante-huitième Session de l'Assemblée ACP et la trente-quatrième Session de l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE pour marquer l'engagement de la République d'Haïti en faveur du renforcement et de la pérennisation du partenariat entre l'Union européenne et le Groupe ACP.”, a martelé le Président de la République qui en a profité pour informer l'assistance que l'action de son administration se structure autour de trois axes stratégiques qui constituent les piliers de la bonne gouvernance, de la croissance et du développement durable : (1) la caravane du changement ; (2) la lutte contre la corruption, l'injustice et les inégalités ; (3) la transparence et la reddition de comptes.

A propos de la Caravane du Changement qui consiste à mobiliser l'Etat au profit des citoyens, le Chef de l'Etat a fait savoir qu'elle vise à réhabiliter l'environnement, ériger et/ou réhabiliter les infrastructures stratégiques que sont le réseau routier, le réseau électrique, les systèmes d'adduction d'eau potable, les systèmes d'irrigation et de drainage ainsi que la maitrise et la gestion des eaux de surface. Selon le Président Jovenel Moïse, cette stratégie s'occupe également à créer un cadre qui réduit la vulnérabilité du territoire et revalorise les actifs des citoyens, condition essentielle à la relance durable de l'investissement productif et de la croissance économique.

Le Président de la République a aussi profité de l'occasion pour réitérer sa ferme volonté de mener une bataille rangée contre la corruption qui ronge le pays. “Je suis tout à fait sensible aux appels renouvelés de mes concitoyens pour que la corruption, ce mal endémique qui gangrène l'Etat à travers quasiment toutes ses institutions, soit pourchassée et bannie à jamais dans la société haïtienne.”, a indiqué le Chef de l'Etat qui promet qu'Haïti ne ratera jamais une occasion de travailler inlassablement dans les plateformes et les assemblées internationales dans lesquelles les questions de développement et des problèmes qui menacent l'avenir de notre planète seront discutés.

EJ/Radio Métropole Haïti