Lors de sa rencontre avec le président haïtien, Jovenel Moise, hier au Palais l'Elysée, le chef de l'état français, Emmanuel Macron a fait état de disposition pour renforcer la coopération avec Haiti.

Dans le secteur éducatif, le plan d'action établi en 2015 sera intégralement exécuté avec 50 millions d'euros annoncés.

En matière de changements climatiques, le travail conduit depuis 2 ans a permis d'aboutir au fond vert, un projet d'adaptation et de gestion des bassins versants pour 30 millions de dollars. Et Haïti pourrait devenir à ce titre l'un des premiers –si ce n'est le premier- à obtenir un projet d'adaptation dans le cadre de ce fonds vert, a laissé entendre M. Macron.

En ce qui concerne les Investissements des entreprises françaises en Haïti, M. Macron a réitéré son souhait que des entreprises françaises viennent davantage investir en Haïti. « Nous allons les y pousser par des initiatives ponctuelles et des accompagnements. Je crois que toutes les reformes que vous êtes en train de conduire à la fois sur l'Etat de droit, le cadre d'investissement et la modernisation de l'économie permettront d'œuvrer en ce sens de manière efficace, a t-il dit s'adressant au président haïtien.

Abordant le dossier de l'Accord de siège pour lutter contre la corruption, le président français a salué tout le travail qui est conduit par le président Moïse pour la lutte contre la corruption le renforcement de l'Etat de droit. « Je me félicite que dans les prochains jours, un accord de siège avec expertise française puisse être finalisé qui permettra d'œuvrer en la matière, ainsi que les initiatives bilatérales qui ont été prises en termes de formation de la fonction publique et de la haute fonction publique haïtienne qui est un élément important dans la structuration de l'Etat de droit ».

Par ailleurs le président français souhaite consolider l'aide internationale pour ce qui est de la France et aussi consolider la part des investissements français en Haïti. « Haïti fait partie des pays prioritaires de notre coopération et nous accordons une grande importance à la relation bilatérale dans ce cadre ».

LLM / radio Métropole Haïti