Le chanteur Manno Charlemagne est décédé ce dimanche 10 décembre 2017 aux Etats Unis. Le chanteur populaire engagé, qui fut Maire de Port-au-Prince a été terrassé par un cancer des poumons.

Né en 1948, à Carrefour, qui a l'époque était un quartier résidentiel de Port-au-Prince, Manno Charlemagne avait été persécuté par la milice de Duvalier pour ses chansons engagées.

Banm yon ti limyè et d'autres titres étaient des satires de la dictature de Jean Claude Duvalier. Contraint à l'exil il revendra au pays après la chute de la dictature en 1986. M. charlemagne était une personnalité politique qui fut Maire de la capitale puis conseiller d'un chef d'état.

Le président Jovenel Moise, s'est dit attristé par le décès de M. Charlemagne. Le départ pour l'Orient éternel du chanteur engagé Manno Charlemagne constitue une grande perte pour le pays et pour le secteur culturel en particulier. Mes sympathies à la famille et aux proches de ce patriote qui aimait son pays avec passion. Haïti lui est reconnaissante, précise le chef de l'état.

Le ministre de la culture exprime également sa profonde tristesse. « C'est avec un grand regret que j'apprends la disparition d'un chanteur remarquable, Joseph Emmanuel Charlemagne, dit Manno Charlemagne. Notre Histoire saura lui être reconnaissante... À sa famille, ses amis et le pays tout entier, j'envoie mes profondes sympathies et mes sincères condoléances! », écrit le ministre de la culture Limond Toussaint.

LLM / radio Métropole Haïti