L'ancien ministre des finances Yves Bastien dit ne pas avoir été touché personnellement de l'invitation à se rendre au parquet lundi prochain adressée par le commissaire du gouvernement de Port au Prince.

Invité à la rubrique le point ce mercredi, l'économiste a réservé sa réponse sur sa présence au bureau du commissaire lundi prochain et a dit s'en remettre à l'avis de ses avocats.

Interrogé sur les contrats passés entre l'état Haïtien et une firme chinoise pour l'agrandissement de l'aéroport Toussaint Louverture, Yves Bastien dit avoir la conscience tranquille.

Selon lui les procédures ont été suivies à la lettre dans le cadre de ce dossier, lorsqu'il était en place.

L'état peut réclamer à n'importe quel moment la restitution des 42 millions de dollars payés indument à la firme chinoise qui n'a pas exécuté les travaux affirme Yves Bastien.

EJ/Radio Métropole Haïti