Plusieurs ONG présentes en Haiti ont lancé des programmes pour venir en aide aux victimes de l'ouragan Irma.

« Bien qu'Haïti n'ait pas été touché directement par l'ouragan Irma et a subi moins de dégâts que les prédictions des autorités, les conditions de la population sont difficiles » affirme dans un communiqué l'ONG Action Contre la Faim. Selon l'ONG, « près de 40% de la population haïtienne souffre d'une insécurité alimentaire allant de modérée à sévère ».

« Nous sommes prêts à fournir tous les jours de l'eau potable, des kits d'hygiène d'urgence et d'autres articles de secours essentiels pour répondre aux besoins immédiats de 6.000 personnes », explique, Mathieu Naboth, porte-parole de l'association. < br>
Action Contre la Faim soutient que ses programmes ont touché près de 500 000 personnes à Port-au-Prince, Gonaïves, Port-de-Paix et Bombardopolis.

De leur coté les responsables de CARE ont assuré, que l'organisation a débuté les distributions d'urgence après le passage de l'ouragan Irma. Nos équipes locales ont déjà distribué 1 600 repas chauds et de l'eau potable dans les centres d'évacuation, dans le nord d'Haïti. CARE a lancé un appel à dons pour aider les populations à Haïti et Cuba.

En début de semaine, nos équipes à Haïti avaient prépositionné des stocks d'urgence dans les départements du nord, les plus menacés par l'ouragan Irma. Nous avons débuté des distributions de nourriture et d'eau potable dans les centres d'évacuation, expliquent les responsables de Care.

LLM / radio Métropole Haïti