Les Haïtiens qui fuient les Etats-Unis pour se rendre massivement au Canada sont en grande majorité ceux dont le TPS n'a pas encore été renouvelé et qui craignent une déportation vers Haïti.

C'est du moins ce qu'a fait savoir Marlene Bastien, responsable du Centre des femmes haïtiennes à Miami.

Selon elle, parmi l'afflux des migrants accueillis à Montréal figurent également des haïtiens victimes de désinformation.

Les haïtiens qui arrivent massivement au Canada sont des demandeurs d'asile et non ceux qui ont peur d'être expulsés par les Etats-Unis à l'échéance du TPS''.

C'est ce qu'avait indiqué le ministre des affaires étrangères, Antonio Rodrigue, lors d'un point de presse, mardi, à la maison d'Haïti au Canada.

Selon le chancelier haïtien, cet afflux d'haïtiens, accueillis en grande majorité au Stade olympique par les autorités canadiennes, sont en provenance du Brésil.

EJ/Radio Métropole Haïti