L'IFES tente de rassurer les autorités sur sa loyale collaboration à la tenue des élections Législatives et Locales du 19 mars 2000. La Fondation Internationale pour les Systèmes Electoraux a publié un communiqué expliquant la suggestion au CEP du Bureau de Washington de reporter la date du scrutin. Au Conseil Electoral Provisoire, le cap semble être maintenu sur le 19 mars.
Les partis politiques n'ont pas tardé à réagir aux récentes déclarations de l'IFES à propos d'un éventuel report de la date des élections. La majorité des formations politiques impliquées dans le processus électoral rejettent à l'avance toute idée d'une modification du calendrier électoral du 19 mars. Plusieurs responsables estiment qu'un grand danger menacent le processus.
Dans le cadre des élections, signalons la visite à Port-au-Prince du responsable du dossier d'Haïti au sein du Gouvernement Canadien : David Lee est venu s'informer de l'état d'avancement du processus électoral. David Lee est en quête d'informations sur l'évolution du processus électoral. L'envoyé spécial du Premier Ministre Canadien, Jean Chrétien, s'est déjà entretenu avec le Président de la République, René Préval. David Lee doit rencontrer des responsables politiques et les membres du CEP. Il a déjà eu hier un tête-à-tête avec le Responsable du BED de l'Ouest.