Le Premier ministre, Enex Jean-Charles, condamne avec la plus grande fermeté les incidents survenus dans la campagne électorale le week-end écoulé où des partisans de certains candidats ont délibérément contrarié le bon déroulement des rassemblements de leurs compétiteurs.

Dans un communiqué rendu public ce lundi le Chef du gouvernement estime que ces agissements sont, en tout, contraires à l'esprit républicain, aux exigences de la démocratie et aux dispositions du décret électoral en vigueur.

Pour cela le Gouvernement rappelle à l'ordre les dirigeants politiques et les invitent à intervenir auprès de leurs partisans pour contrer cette tendance à l'affrontement qui peut empoisonner l'environnement électoral.

Le Gouvernement se tient prêt à appuyer le Conseil Electoral Provisoire (CEP) dans toutes les dispositions qu'il prendra pour sévir contre tout groupement ou individu qui voudrait alimenter un climat de violence dans les prochains jours.

Par ailleurs, le Gouvernement rappelle une fois de plus à tous les fonctionnaires publics que l'utilisation des biens et moyens de l'Etat à des fins de politiques partisanes est formellement interdite et sera, en conséquence, sanctionnée.

La neutralité de tout le gouvernement est une garantie à donner aux citoyens en parole et en action. Elle contribuera à créer une ambiance saine et une juste concurrence entre tous les candidats. Elle est une obligation de la Loi et du principe de neutralité des agents de la Fonction publique.

Le Premier ministre également ministre de la défense et Président du Conseil Supérieur de la Police Nationale (cspn) saisit cette occasion pour saluer les nombreuses initiatives et actions menées par les différents acteurs de notre système de gouvernance qui en appellent à la préservation de la paix et de la concorde sociale vers la tenue d'élections libres, apaisées, crédibles et réussies. Il les invite à continuer leur travail avec rigueur durant cette dernière ligne droite du processus électoral. EJ/Radio Métropole Haïti