Des citoyens de la capitale se disent préoccupés par le climat d'insécurité qui prend de l'ampleur dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

L'insécurité bat son plein en Haïti. Pas un jour ne passe sans qu'un acte de banditisme ne soit enregistré au niveau de la région métropolitaine.

Pour la majorité d'entr'eux, la politique est à l'origine de cette situation. Ils souhaitent que les autorités assument leurs responsabilités.

Une situation qui révolte également des femmes interrogées par radio métropole. Etant obligée de vaquer à leurs occupations quotidiennes, elles n'ont d'autre choix que de prendre leur courage à 2 mains et d'affronter leur quotidien en bravant les dangers.

Dans l'intervalle, la population se repose sur les forces de l'ordre dont la mission est de protéger et servir.

Si certains appellent les autorités policières à assumer leur responsabilité, d'autres se montrent beaucoup plus pessimistes.

Rappelons que la semaine dernière, des entreprises privées ont été attaquées, des ressortissants étrangers ont aussi été victimes d'attaques de la part des bandits qui ont repris du service.

Suite à cette vague d'insécurité, des instructions claires ont été passées aux policiers en vue de protéger les vies et les biens.

EJ/Radio Métropole Haïti