Le candidat au sénat pour le département de la Grand Anse Guy Philippe dément toute implication dans l'attaque du commissariat des Cayes dans la nuit du dimanche à lundi.

Intervenant pendant le journal du matin de Radio Métropole l'ex commissaire de police et candidat au sénat pour la Grand'Anse a dénoncé une machination visant à l'incriminer et s'est dit près à répondre aux questions de la justice.

L'ancien commissaire de police Guy Philippe dit ne plus reconnaitre aucune légitimité au président Privert mais affirme ne pas avoir demandé à ses partisans de prendre les armes.

Le candidat au sénat pour le département de la Grand'anse sous la bannière du Consortium National des partis politiques, affirme avoir juste appelé à la désobéissance civile pour protester contre un régime qu'il qualifie d'illégal et d'inconstitutionnel.

Notons que le président Privert a passé des ordres aux autorités compétentes pour qu'elles fassent la lumière sur l'attaque perpétrée dans la nuit de dimanche à lundi, contre le commissariat des Cayes annonce le porte parole adjoint de la présidence.

Eddy Jackson Alexis dénonce une atteinte à un symbole de l'état, qui sera sévèrement réprimée.

EJ/Radio Métropole Haïti