Du 29 février au 8 mars 2016, la francophonie déroule son tapis rouge pour le 1er Festival du Film Francophone de Port-au-Prince !

A l'initiative de l'Institut français en Haïti, une semaine entière sera dédiée au 7ème art des pays qui font vivre la langue française. Rencontre et mélange des genres, tel est le thème de cette sélection de films qui vous emmènera de la France au Mali en passant par le Congo, la Suisse, Haïti, la Belgique et le Canada. Autant de pays et d'œuvres qui révèlent les multiples facettes de la francophonie et donnent à voir une sélection inédite de films en Haïti. L'œil à l'écran et la tête bercée d'histoires, pour sa première édition, le Festival du Film Francophone de Port-au-Prince compte ainsi promouvoir toute la magie et la diversité du cinéma sur grand écran !

Le 1er Festival du Film Francophone est rendu possible grâce à l'appui et au soutien de l'Institut français de Paris, CANAL+, l'Ambassade de Suisse, l'Ambassade du Canada, Wallonie Bruxelles International, l'OIF, le Festival IFFIC de Santiago de Los Caballeros en République Dominicaine, le Yanvalou, Fokal, La Cinémathèque de Pétion-Ville, Ciné Lari A et l'Association Colibri.

Non loin de Tombouctou tombée sous les joug des extrémistes religieux, Kidane mène une vie simple et paisible dans les dunes, entouré de sa femme Satima, sa fille Toya et de Issan, son petit berger âgé de 12 ans. Mais leur destin bascule le jour où Kidane tue accidentellement Amadou, le pêcheur qui s'en est pris à GPS, sa vache préférée. Il doit alors faire face aux nouvelles lois de ces occupants venus d'ailleurs…

Marieme vit ses 16 ans comme une succession d'interdits. La censure du quartier, la loi des garçons, l'impasse de l'école. Sa rencontre avec trois filles affranchies change tout. Elles dansent, elles se battent, elles parlent fort, elles rient de tout. Marieme devient Vic et entre dans la bande, pour vivre sa jeunesse.

Pour impressionner et reconquérir sa femme, Simon, maître nageur à la piscine de Calais, prend le risque d'aider en secret un jeune réfugié kurde qui veut traverser la Manche à la nage.

Clément, jeune professeur de philosophie parisien est affecté à Arras pour un an. Loin de Paris et ses lumières, Clément ne sait pas à quoi occuper son temps libre. C'est alors qu'il rencontre Jennifer, jolie coiffeuse, qui devient sa maîtresse. Si la vie de Clément est régie par Kant ou Proust, celle de Jennifer est rythmée par la lecture de romans populaires, de magazines « people » et de soirées karaoké avec ses copines. Cœurs et corps sont libres pour vivre le plus beau des amours mais cela suffira-t-il à renverser les barrières culturelles et sociales ?

À Port au Prince, la jeunesse est livrée à elle même. Entre l'errance et les gangs, il n'y a que peu d'alternatives pour celles et ceux qui n'ont pas eu la chance de bien naître. Tout le monde n'a pas accès à l'éducation, les institutions sociales sont inexistantes. Ici avant de vouloir ou pouvoir se réaliser, il faut se battre pour survivre. Plus qu'un sport, la boxe est un choix de vie. Monter sur le ring c'est jouer son destin en quelques minutes, risquer des années de sacrifice pour un instant de gloire entre 4 cordes. Boxer, c'est se dépasser, se combattre soi-même et son propre sort. Devenir boxeur c'est se réapproprier son histoire à la force de ses poings. Par une approche intimiste du quotidien de trois jeunes boxeurs, Djaoul qui boxe pour survivre, Guerline l'indépendante et Sonyto l'espoir de la jeune boxe amateur haïtienne, SOLEY donne à voir les attentes de 3 jeunes, leur rêve d'avenir loin de leur misère, entre fuite individuelle et futur glorieux dans la lignée des pères fondateurs de la République d'Haïti.

Ils viennent d'arriver en France. Ils sont Irlandais, Serbes, Brésiliens, Tunisiens, Chinois ou Sénégalais... Pendant un an, Julie Bertuccelli a filmé les échanges, les conflits et les joies de ce groupe de collégiens âgés de 11 à 15 ans, réunis dans une même classe d'accueil pour apprendre le français. Dans ce petit théâtre du monde s'expriment l'innocence, l'énergie et les contradictions de ces adolescents qui, animés par le même désir de changer de vie, remettent en cause beaucoup d'idées reçues sur la jeunesse et l'intégration et nous font espérer en l'avenir...

Deported filme huit déportés arrivés en Haïti au cours des 20 dernières années, après qu'ils aient purgé leur peine de prison aux États-Unis et au Canada. Ils expliquent leur difficile parcours, leur solitude et leur incompréhension face à cette double peine. La caméra prend le temps de demeurer mois après mois aux côtés de ces personnages, libres à nouveau, mais enfermés dans un pays qui n'est pas le leur. Rachèle Magloire et Chantal Regnault ont travaillé six ans sur la réalisation de Deported. Leurs pérégrinations les ont menées auprès de nombreux acteurs directement ou indirectement impliqués dans l'arrivée et la réinsertion des déportés en Haïti. De ces rencontres, de leurs impressions, de leur sensibilité, est né ce film qui apporte un éclairage partiel sur une problématique complexe, sur laquelle beaucoup peut encore être dit.

Les chemins de la rumba nous entraîne à travers les côtes Africaines, du bassin du Congo, de Cuba, de l'Équateur, en Côte d'Ivoire, dans un voyage, trempé de notes familières, toutes désireuses de fondre l'essence de cet art musical africain avec un regard et des rythmes issues du Bassin du Congo, en somme des sources qui lui ont donné sa forme et son âme.

La tête plein de rêves, Amélie, 20 ans, revient dans le Japon de son enfance. Pour gagner sa vie, elle propose des cours particuliers de français et rencontre Rinri, une jeune Japonais passionné de langue française. Entre surprises, bonheurs et déboires d'un choc culturel, elle découvre un Japon qu'elle ne connaissait pas. Adaptation du roman Ni d'Eve ni d'Adam d'Amélie Nothomb

Capitaine Thomas Sankara dévoile le destin unique du président du Burkina Faso, de son élection en 1983 à son assassinat en 1987. Révolutionnaire, féministe et écologiste, Thomas Sankara a transformé l'un des pays les plus pauvres du monde en défendant la voix des exclus jusqu'à la tribune de l'ONU pour réclamer l'annulation de la dette africaine. Ces archives étonnantes redonnent la parole à ce leader charismatique qui a marqué les consciences bien au-delà de l'Afrique. C'est le portrait surprenant d'un jeune président, arrivé au pouvoir par un coup d'état, que nous propose Christophe Cupelin. Un président qui n'aura eu de cesse de redonner à son pays, espoir, dignité et conscience en ses propres valeurs. C'est l'histoire d'un militaire, vif et intelligent, qui rêvait d'un avenir en grand pour son pays. Un homme qui, grâce à ses idéologies, aura réussi à construire des écoles, des logements, à tenter de changer les mentalités pour les femmes de son peuple et à rebaptiser son pays.

Henri, un jeune acteur qui rêve de jouer dans FAST & FURIOUS, se retrouve engagé dans le film de Cédric Rovère, monstre sacré du cinéma d'auteur. Les conditions du tournage ne sont pas tout à fait celles auxquelles il s'attendait… Mais le charme de sa partenaire et la bienveillance du maître vont faire naître en lui des sentiments jusqu'alors inconnus. Et Rovère, conquis par la jeunesse et la fantaisie d'Henri, vivra ce tournage comme un cadeau inattendu.

En avril 1978, les membres du Groupe Autonome Révolutionnaire (GAR) s'attaquent à une grosse banque zurichoise. Leur but est de prouver la collusion entre le système financier helvétique et les dictatures latino-américaines. Ils filment l'intégralité de leur action. Les GAR obtiennent la confession du directeur de la banque, mais pas celle du passeur d'argent paraguayen, qui refuse de collaborer. Faut-il liquider ce lieutenant-colonel des services secrets de la dictature? Le prendre en otage ? Et que faire de l'énorme somme volée à la banque ? Un vrai casse-tête suisse. Et toujours cette question, lancinante et éternelle: la fin justifie-t-elle les moyens? Trente ans plus tard, les cassettes vidéos relatant la totalité de l'opération réapparaissent… et posent une nouvelle question: la fin, c'était quoi, déjà?

Alice, 30 ans, est marin. Elle laisse Félix, son homme, sur la terre ferme, et embarque comme mécanicienne sur un vieux cargo, le Fidelio. A bord, elle apprend qu'elle est là pour remplacer un homme qui vient de mourir et découvre que Gaël, son premier grand amour, commande le navire... Au gré des escales, au milieu d'un équipage exclusivement masculin, bercée par ses amours qui tanguent, Alice s'expose au bonheur de tout vivre à la fois et tente de maintenir le cap…