Les consultations se poursuivent à la plateforme des organisations haïtiennes de droits humains (POHDH) pour désigner son représentant au conseil électoral provisoire.

Le coordonnateur de la POHDH Maxime Rony explique que le secteur des droits humains sera vigilant dans le processus de désignation de son représentant suite à l'échec du CEP de Pierre Louis Opont.

Toutefois les responsables de cet organisme de protection des droits humains annoncent qu'ils communiqueront le nom de leur représentant au conseil électoral provisoire au plus tard lundi prochain.

Notons Le directeur de radio Vision 2000 a été désigné par les patrons de Presse et les syndicats de journalistes comme leur représentant au sein de l'organisme électoral.

M. Bérlanger , ancien dirigeant du Conseil National d'observation électorale, était membre du CEP de 2014, qui avait été renvoyé sans pouvoir organiser un scrutin. Ce CEP, présidé par Emmanuel Ménard, avait été contesté par l'opposition parlementaire.

Outre M. Berlanger d'autres personnalités dont le pasteur Fresnel Joseph pour le secteur protestant intègreront ce CEP.

Dans le même temps la Confédérations des vodouisants haïtiens à désigné deux personnalités, le hougan Jean Richard Joseph et la mambo Lamercie Charles Pierre. Le président Privert nommera une d'entre ces personnalités au CEP.

Par ailleurs le monde syndical haïtien a désigné Marcelin Jean Philippe et Joseph Dorcely comme leur représentant au CEP.

Soulignons que le CEP sera formé par le président provisoire Jocelerme Privert dans le cadre de l'application de l'accord du 6 février.

EJ/Radio Métropole Haïti