Le candidat à la présidence de la plate-forme KONVIKSYON, Steven Benoit, dénonce des fraudes massives orchestrées en faveur des candidats du Parti Haïtien Tèt Kale, durant le scrutin du 25 octobre dernier.

Lors d'une conférence de presse, ce mardi, le sénateur Benoit qui dit avoir été victime d'escroquerie de la part de membres de son équipe, a évoqué la vente de ses mandats à travers les rues, quelques heures avant la journée électorale.

S'il n'ya pas eu de violence électorales le 25 octobre, le sénateur Benoit affirme qu'un crime électoral a toutefois été commis par les membres du PHTK.

Une correspondance du candidat de la plate-forme KONVIKSYON à donc été adressée au président du conseil électoral provisoire afin que des mesures soit prises pour empêcher que ces fraudes n'aient une influence sur les résultats. Les déclarations du sénateur, candidat a la présidence Steven Benoit au micro des journalistes

Par ailleurs, Steven Benoit, annonce aussi qu'il a écrit au ministre de l'économie et des finances pour l'informer que le financement qui lui a été accordé pour financer sa campagne a été intégralement confisqué par trois des membres de son équipe.

Ces trois personnes font parti de la coordination nationale de la plate-forme KONFIKSYON et sont accusés par le sénateur d'avoir volé l'argent des contribuables destiné à financer sa campagne.

Dans sa correspondance à Wilson Laleau, le candidat Steven Benoit annonce que dans ces conditions il ne rendra aucun compte de l'utilisation de cette somme.

EJ/Radio Métropole Haïti