Le candidat à la présidence de Kontra Pep la, Chavannes Jean Baptiste annonce son retrait de la course électorale. Le leader du mouvement paysan de Papaye, justifie sa décision par le refus des conseillers électoraux d'apporter des modifications dans la machine électorale après les fraudes massives du 9 août. Je refuse de cautionner la répétition du désordre électoral du 9 août 2015 et me faire complice du coup d'état électoral que le gouvernement s'apprête à réaliser, a-t-il martelé mettant l'accent sur la nécessité d'être cohérent dans son discours et son action.

M. Jean Baptiste avait plaidé pour l'annulation du premier tour des législatives en raison des fraudes et violences orchestrées par des candidats réputés proches du pouvoir.

Il prédit une "catastrophe" pour le pays si les responsables de l'organisme électoral s'aviseraient à réaliser une " répétition du 9 aout". Le leader paysan refuse d'endosser un autre candidat se contentant d'appeler ses partisans à ne pas voter pour lui.

Réagissant sur le comportement des autres candidats de l'opposition, M. Jean Baptiste a déploré qu'ils soient " aveuglés" par leur souci d'accéder à la magistrature suprême de l'état.

Tout en faisant état de son pessimisme, M. Jean Baptiste dit espérer que les conseillers électoraux reviendront à de meilleures dispositions à l'occasion des joutes. J'espère que le cyclone qui se dirige sur le pays changera de trajectoire", dit-il.

M. Jean Baptiste est le troisième candidat après Mathias Pierre et Desras Simon Dieuseul à abandonner la course électorale.

LLM / radio Métropole Haïti