Le candidat à la présidence du PHTK, Jovenel Moise, promet de poursuivre la politique du chef de l'état dans les grandes lignes.

M. Moise a pris le soin de préciser qu'il envisage également de corriger certains programmes si nécessaire. Il refuse d'utiliser le terme " corriger " préférant faire état d'amélioration de certains programmes. S'il s'est gardé de mettre l'accent sur des aspects de l'administration Martelly qui méritent des corrections, l'entrepreneur assure qu'il apportera beaucoup d'innovations.

Ces innovations concernent notamment les 4 secteurs prioritaires du parti Haïtien Têt Kalé que sont l'agriculture, le tourisme, les infrastructures et les services. Ces secteurs peuvent favoriser le développement économique d'Haïti, a martelé M. Moise.

Dans le secteur agricole, M. Moise soutient qu'en plus de son expérience personnelle avec Agritrans, de nombreux rapports soutiennent que ce secteur dispose de potentialités pour être un levier de la croissance économique.

La production agricole et la transformation sont considérées comme prioritaires par M. Moise.

L'administration Martelly a favorisé la réalisation de plusieurs projets d'envergure dans le secteur agricole.

Le secteur du Tourisme a également connu un essor important durant l'administration de M. Martelly. Jovenel Moise salue les efforts réalisés qui ont permis une hausse significative du nombre de chambres d'hôtel disponibles. Il rappelle qu'en 2004 une délégation brésilienne de 400 personnes n'avait pu trouver des chambres d'hôtel tandis que récemment plus de 2 000 participants au Carifesta avaient séjourné en Haïti.

Dans le secteur de la construction, M. Moise entend favoriser l'adoption de nouvelles législations pour empêcher les spoliations. Les problèmes fonciers constituent le principal handicap aux investissements étrangers.

Pour M. Moise le secteur des services, permettra la création de nombreux emplois notamment pour les jeunes.

LLM / radio Métropole Haïti